Quietis : spray apaisant pour chats

0
138
spray apaisant pour chats quietis

Quietis est un spray à pulvériser dans l’environnement du chat. C’est une formidable synergie d’huiles essentielles réputées pour leurs vertus attractives, apaisantes et voire même euphorisantes chez certains félins.

Quelles sont les huiles essentielles utilisées dans Quietis ?

Quietis est composé d’une synergie de 3 huiles essentielles :

– Huile essentielle de valériane officinale (valeriana officinalis)

Le nom valériane vient du latin « valere » qui veut dire « bien se porter », c’est dire si cette plante est connue pour ses bienfaits depuis longtemps !
Son huile essentielle est obtenue par distillation de sa racine, elle contient comme molécules biochimiques principales : de l’acetate de bornyle, du camphène, de la valéranone, du valéranol, du valérénal, de l’alpha bisabolol ainsi que l’actinidine.

quiteis à la valeriane officinale

– Huile essentielle de cataire (nepeta cataria)

La cataire est aussi appelée « chataire », « catnip » en anglais, menthe des chats, ce qui confirme bien l’attrait du chat pour cette plante !
Son huile essentielle est obtenue par distillation de la plante entière et contient comme molécules biochimiques principales : la népétalactone, de l’acide népétalique, du beta caryophyllène et de l’actinidine.

Quietalis cataire

– Essence d’orange douce (citrus sinensis)

Obtenue par expression, seul son péricarpe est utilisé. Il contient surtout des terpènes. Calmante et relaxante, cette essence est idéale pour combattre stress et nervosité mais aussi pour favoriser le sommeil.
Son odeur d’agrume aux fragrances fruitées apporte une touche de bonne humeur pour une ambiance détendue !

Quietis à l'orange douce

Action de Quietis – La réaction flehmen

Les huiles essentielles contennues dans Quietis agissent comme des phéromones d’attraction, de bien être et d’apaisement.

La pulvérisation de QUIETIS dans l’environnement du chat va provoquer une stimulation olfactive des cellules neuro-réceptrices situées dans l’organe vomero-nasal ou organe de Jacobson.

Celui-ci est situé entre le palais et les cavités nasales juste en arrière des incisives. Cet organe permet entre autre de détecter les phéromones.
Lors d’inhalation de certaines odeurs, le chat présente une mimique très particulière et qu’on appelle le flehmen : il relève sa lèvre supérieure ouvre la gueule partiellement et inspire par la bouche tout en conservant ses narines fermées.
Cette grimace permet d’ouvrir la papille de l’organe vocero nasal et donc de faire passer l’air chargé de molécules odorantes pour être analysée par les récepteurs.

reaction flehmen

organe vocero nasal

Herbe à chat, herbe-aux-chats, quelle différence ?

La Cataire (nepeta cataria) et la valériane officinale font partie des « herbes-aux-chats » tout comme la Germandrée des chats (Teucrium marum L.) et le Matatabi (Actinidia polygama).
Les 3 premières font partie de la famille botanique des lamiacées, seul le Matatabi est un petit bâton de bois car c’est une liane japonaise.

En présence de ces plantes, nos félins domestiques vont se comporter de manière bien singulière : ils vont d’abord renifler puis mâchouiller et lécher pour ensuite s’y frotter le menton et le cou montrant ainsi un état de bien être.
Certains se roulent sur le dos de manière frénétique, se frottent à ce qui les entoure, puis s’endorment paisiblement (vous trouverez sur internet bon nombre de vidéos de chat en présence de catnip)
Les chats ne sont pas tous sensibles aux herbes-aux chats, cette réaction dépend de la présence d’un gène, mais 70% des chats en sont pourvus.
De tels comportement ont été aussi observés chez les grands félins comme le tigre, le puma, le jaguar, le leopard …

chat herbe aux chats

L’herbe à chat, quant à elle, est une pousse de simple graminée comme l’avoine ou l’orge. Contrairement à l’herbe-aux-chats, le chat va la consommer.
Elle va ainsi permettre de satisfaire son besoin en végétaux s’il est privé d’extérieur mais aussi d’éviter qu’il mâchonne des plantes décoratives d’intérieur souvent toxiques comme le ficus par exemple.

chat herbe à chat

Quand utilisez le spray Quietis ?

Quietis spray

Le spray Quietis peut être utilisé à chaque fois que votre chat vous semble énervé ou stressé :

• Lorsque la cohabitation entre chats est difficile (feulement, coup de patte, évitement, isolement).
• Lors de l’arrivée d’un nouvel animal, pour faciliter son intégration au sein du groupe.
• Dans le cas où le chat se retrouve dans un nouvel environnement (vacances, déménagement, réorganisation de l’habitat…)
• Lors de son transport (voiture/train/avion…)
• Lors d’une visite chez son veterinaire pour le garder Zen sur la table d’examen !
• Si l’état du chat nécessite une hospitalisation et doit rester isolé dans une cage.
• Quand ses maitres partent en vacances et ne peuvent l’emmener (chatterie, chenil, garde par une tierce personne)
• Chez les chat dont l’état de stress se traduit par des comportements inappropriés : miaulements, léchage excessif, jet d’urines en dehors de sa caisse, cystite idiopathique, agressivité, désintérêt pour son environnement, léthargie, etc…
• Pour attirer le chat vers un lieu où l’on souhaite qu’il aille (dans sa litière lors de malpropreté, un lieu de couchage par exemple)
• Pour désodoriser l’atmosphère de la maison, de la clinique ou du cabinet vétérinaire, d’une chatterie, d’un élevage de chat

Comment utilisez le spray Quietis ?

Commencer par 1 pulvérisation à la fois, car le chat est très sensible aux odeurs.

Il ne faut jamais lui imposer de respirer la composition, pour qu’il puisse s’en soustraire facilement s’il est incommodé, donc ne pas le piéger dans un espace clos.

Il ne faut donc jamais mettre un coton imbibé d’huile essentielle en même temps que lui dans sa cage de transport, mais plutôt introduire une pulvérisation de Quietis et attendre 1/4 d’heure avant de le faire entrer. De même sur une table d’examen, mieux vaut en appliquer avant de déposer le chat dessus.

Il est important aussi de ne pas pulvériser en visant le chat ou étant trop près de lui : le bruit du spray leur fait peur !

Effets de Quietis sur les chats

Le recours aux huiles essentielles chez le chat nécessite quelques précautions. Je vous invite à lire mon précédent article sur le sujet : les huiles essentielles chez le chat.

Bibliographie

  • Tucker, Arthur O., and Sharon S. Tucker. « Catnip and the Catnip Response. » Economic Botany, vol. 42, no. 2, 1988, pp. JSTOR, www.jstor.org/stable/4255068.
  • Pageat P. – La communication chimique dans l’univers des carnivores domestiques – PV, vol 28, N°181, 1997
  • D. Lachapele, M Marion, « gérer le stress du chat lors des vacances », www.zoopsy.com
    https://www.youtube.com/watch?v=5ukhUkFwOUM, effet de la cataire sur les chats.