tumeur caudectomie

 Caudectomie : ablation d’une tumeur et utilisation d’huiles essentielles cicatrisantes

Vigo est un chien de race montagne des Pyrénées de 13 ans souffrant d’une tumeur. C’est la première fois que Vigo vient à la clinique. Aussitôt dans la salle d’attente, une odeur nauséabonde envahit l’air, due à une volumineuse tumeur de la base de la queue qui a tellement grossit depuis 3 ans qu’elle s’est ulcérée. Le chien se lèche surinfectant ses plaies. Les mouches vont bientôt venir pondre !

caudectomie avant opération

Sa propriétaire ne veut pas l’euthanasier car le chien appartenait à un membre de sa famille qui est décédé. VIGO est le dernier lien qui lui reste. Son vétérinaire habituel n’a pas voulu l’opérer l’an passé car la tumeur était mal placée et le chien déjà vieux.

Après avoir bien expliqué,  à sa propriétaire, tous les risques opératoires, postopératoires etc… décision est prise de l’opérer. Je vais essayer de retirer la tumeur ou je devrais couper la queue !

L’anesthésie se passe bien, la chirurgie est délicate car la tumeur est très envahissante. Impossible de séparer la tumeur de la queue, je pratique donc une caudectomie. Mes points de suture cutanés sont renforcés pour éviter de tirer sur la plaie.

Je rends le chien avec un antibiotique et un spray cicatrisant, désinfectant et répélant aux huiles essentielles à appliquer plusieurs fois par jour.

caudectomie point d'ancrage

Le lendemain, la plaie saigne un peu mais 5 jours plus tard la plaie est en bonne voie. Je retire les points 14 jours après, tout s’est finalement bien passé, Vigo a même retrouvé de la vigueur, la tumeur devait lui peser !!!

J+ 5 jours

J + 14 jours

Que contient le spray ?

Il est préparé avec une base aqueuse, ce qui permet une application presque indolore puisque les huiles essentielles, mêmes pures, ne piquent pas.  Les huiles essentielles qui composent le mélange sont l’huile essentielle de Ciste ladanifère*, l’huile essentielle de Tea tree**, l’huile essentielle de clou de girofle***, l’huile essentielle de lavande vraie****. Celles-ci sont d’abord solubilisées pour être miscibles dans l’eau. Seules les teintures-mères de Calendula Officinalis et de Centella Asiatica, préparées par macération de plantes fraiches dans de l’alcool, peuvent piquer mais légèrement car leur pourcentage respectif est de 6%.

*Huile essentielle de Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) :

Antivirale, immunomodulante, hémostatique, astringente et cicatrisante, cette huile essentielle est exceptionnelle d’efficacité dans le traitement des hémorragies, épistaxis, plaies infectées, escarres.

** Huile essentielle de Tea tree (melaleuca alternifolia) :

Anti-infectieuse puissante à large spectre d’action (d’origine virale, bactérienne, fongique, parasitaire), elle est aussi stimulante immunitaire et radioprotectrice. Très utile dans toutes infections et toutes localisations. Elle prévient les lésions par rayonnement lors de radiothérapie.

***Huile essentielle de clou de girofle (Eugenia Caryophylus) :

Antibactérienne puissante à large spectre d’action, antivirale efficace, antiparasitaire interne et externe très puissante, antifongique, antalgique, anesthésiante, tonique générale, cicatrisante pulpaire et cutanée… la liste est longue pour cette huile essentielle puissante qu’il faut bien diluer pour éviter des effets secondaires néfastes.

****Huile essentielle de lavande vraie (Lavandula Angustifolia) :

Cicatrisante puissante, régénératrice cutanée, elle est aussi antiseptique et anti-inflammatoire cutanée. Elle est connue aussi pour être calmante, relaxante et sédative.